Mes coups de cœur pour le cocooning après un cancer du sein

 

Vous le savez, vous qui me suivez, je suis très attachée au concept du bien-être et du cocooning après la maladie, et c’est pour cela que j’ai décidé de créer un lieu spécial et dédié à ce concept pour la reconstruction après un cancer du sein par la technique du tatouage 3D que je suis allée apprendre aux Etats-Unis…

Dans quelques jours ouvrira mon salon, et je vous en dirai bientôt plus à ce sujet, mais aujourd’hui j’avais envie de vous parler de créatrices ou de jeunes femmes qui ont créé des solutions de bien-être et de cocooning pour cet après-cancer dont on parle encore trop peu…

Tout d’abord je voudrais citer le tandem d’inséparables chères à mon cœur, mes niçoises préférées, Julie des FranJYnes, et Angélique, de Cœur de Lys Lingerie. Toutes les deux ont fait face à un cancer du sein et ont su rebondir après les épreuves pour vous proposer des produits innovants et super confortables ! Elles s’installent à Nice ensemble pour vous rencontrer!

Julie a créé les FranJYnes, qui sont des franges amovibles qui peuvent être combinées à l’infini avec les turbans de toutes les formes et couleurs qu’elle a créés et qui peuvent être interchangées à l’infini pour composer des looks tendances et ethniques qui changent du look habituel de l’après-chimio ! Elle a mis en ligne des vidéos expliquant ses techniques de nouages et de beauté et son sourire incroyable illumine le quotidien des femmes mais aussi des enfants touchés par l’alopécie grâce aux FranJYnettes, créés pour les petits ! Elle a même pensé aux nageuses avec une gamme de bonnets pour la baignade ! Les franges et turbans de Julie sont même pris en charge par la sécurité sociale et une partie des bénéfices est reversé à la recherche contre le cancer. https://www.facebook.com/lesfranjynes/

Angélique a créé la marque de lingerie Cœur de Lys lingerie, en coton bio, et aux matières incroyablement douces grâce à des coutures cachées et qui respectent la peau délicate en post opératoire ou après la radiothérapie. Le design est moderne et élégant, les couleurs sont tendres et trendy, avec des petits nœuds satinés qui sont la signature d’Angélique, mais avant tout c’est la douceur de cette gamme qui fait de cette marque une vraie ode au cocooning ! Et en nouveauté, la douceur de la dentelle met une touche de séduction que vous apprécierez autant que moi ! https://www.facebook.com/Coeur-de-Lys-lingerie-1453277458261388/

Je mentionne ici un autre tandem de choc, celles que j’appelle « Mes petites crèmes », Juliette et Judith, qui ont créé la première gamme de cosmétiques dédiée aux personnes qui ont ou ont eu un cancer, les cosmétiques Même. Toutes les deux touchées de près par une personne chère qui a fait face à la maladie, elles ont souhaité formuler des produits respectueux de la peau fragile et des cheveux et ongles eux aussi fragilisés par les traitements contre le cancer. Leur gamme est aujourd’hui reconnue comme une des plus sûres et adaptées et a fait l’objet d’un développement avec des oncologues qui la hisse au rang des must have ! https://www.facebook.com/MEMECOSMETICS.FR/

 

Je voulais vous parler aussi de Charlotte, qui a vaincu un cancer de l’ovaire de stade avancé et qui a créé deux solutions pour prendre soin des personnes en cours de traitement mais aussi de leurs proches, qui luttent auprès d’eux… Mister K et Mister K Fighting Kit sont une gamme de vêtements (sweatshirts et t-shirts) et de bijoux solidaires (bracelets) pour la première, et une gamme de boîtes beauté contenant des produits dédiés aux problématiques rencontrées lors d’un traitement contre le cancer (visage, cheveux, mains et pieds…) pour la seconde. Les mantras « Never Give up » (ne jamais abandonner) et « Together Stronger » (ensemble on est plus fort) sont des formules magiques pour encourager les K fighters et aussi la recherche contre le cancer puisque une partie des bénéfices des ventes est reversée à Gustave Roussy. https://www.facebook.com/misterkfightingkit/?ref=br_rs

J’ai aussi eu un coup de cœur pour Romy, qui a aussi traversé l’épreuve du cancer et qui a créé la box Aziza Beauty Box, et qui propose une boîte beauté 100% bio, remplie de petites merveilles vegan et non testées sur les animaux, et dont le grand cœur égale son sens de l’humour et son engagement pour une beauté naturelle et respectueuse de la nature. https://www.facebook.com/azizabeautybox/

Toujours dans l’esprit de ces box beauté, l’initiative de Sandra, qui elle aussi a combattu un cancer du sein, créatrice des boîtes Rozen’n box, est aussi une jolie découverte. Elle propose des produits beauté cocon mais aussi des tutoriels de maquillage, bien-être, des goodies, pour les personnes touchées, que vous pouvez offrir à une personne hospitalisée sous forme d’abonnement. J’aime particulièrement la jolie Rozen’n qui illustre cette gamme et qui donne beaucoup de douceur à toute cette approche…https://www.facebook.com/rozennbox/

L’été étant presque fini, mais certaines d’entre vous ayant la chance de pouvoir en profiter encore un peu, je vous parle aussi de Cécile, elle aussi touchée par un cancer du sein et qui a créé la marque de lingerie Garance, qui présente dans son catalogue une sélection de jolis maillots de bain qui conviennent parfaitement à l’après mastectomie mais qui sont aussi protecteurs contre les UVs ! En collaboration avec Stella Cadente, certains de ses modèles proposent une alternative tout en sensualité parce qu’on a aussi envie de rester féminine malgré la maladie. https://www.facebook.com/ModeGaranceParis/

Vous pourrez trouver beaucoup de ces solutions cocooning sur le site d’Oncovia, qui est un site de vente en ligne de produits dédiés aux personnes touchées par le cancer, mais qui a aussi un joli showroom parisien où vous pourrez tester ces produits et être conseillé(e) par les adorables Cindy et Marine, deux sœurs dont la maman a été touchée par un cancer du sein. Vous serez reçues dans un cocon de douceur à l’esprit boudoir qui fait la part belle aux ateliers détente et beauté ! https://www.facebook.com/BoutiqueOncovia/

Enfin, mon dernier coup de cœur est dédié à la belle Oli, qui à la suite de son cancer de l’ovaire, a décidé de présenter sur son blog Belles contre le Cancer plein de solutions bien-être et beauté à travers des tests de produits ou des recettes sans gluten, lactose ou autres aliments déconseillés pour garder la forme et la santé ! C’est une jeune femme adorable au sourire radieux qui prend soin de ses lectrices avec bienveillance ! https://www.facebook.com/Bellescontrelecancer/

Et si vous avez envie de vous informer sur les cancers dont il est fait question ici mais avec un ton décalé, humoristique et irrésistible, mais redoutablement documenté,  je ne connais pas de meilleure source que la jolie Lili Sohn, dont la plume et le coup de crayon vous redonneront le sourire ! Ses illustrations sont incroyables et j’adore tout particulièrement sa trilogie « La guerre des Tétons » vous vous en doutez bien ! ????https://www.facebook.com/lili.sohn/

Un petit clin d’oeil à la pétillante Mumu qui raconte son histoire avec son crabe Paulo, venu pincer son sein et son aventure avec le cancer du sein qui finit par une rémission et plein de sourires après les épreuves! https://www.facebook.com/search/top/?q=mon%20crabe%20paulo

J’espère que vous partagerez avec moi le plaisir d’avoir rencontré ces jeunes femmes lumineuses et engagées, et que ces petites pistes vous aideront à retrouver un peu de bien-être et de réconfort pendant, ou après la maladie !

Et je vous attends dans mon petit cocon de verdure et de douceur pour vous aider à refermer la page de la reconstruction en beauté !

https://www.facebook.com/tatouage3Dcancerdusein/

Alexia « Miss Tétons »

Adhérer au SNAT, qu’est ce que ça signifie?

Le Syndicat National des Artistes Tatoueurs oeuvre pour une pratique de la profession d’artiste tatoueur dans les règles de cet art, afin qu’il soit reconnu comme tel, et protège à la fois les artistes qui y adhèrent et leurs clients qui souhaitent se faire tatouer.

Adhérer, c’est défendre ce statut d’artiste tatoueur et montrer qu’on pratique cette profession avec le professionnalisme et le sérieux qu’elle requiert au quotidien.

C’est aussi garantir qu’on met tout en oeuvre pour rester informés des informations liées à cette profession et assurer la plus grande connaissance possible de l’environnement de ce métier au sein d’une communauté de plus de 1600 tatoueurs inscrits.

Un Guide du Tatoué, une Charte du SNAT ainsi qu’un document reprenant les règles sanitaires liées à la pratique du tatouage sont disponibles pour vous assurer de recevoir votre tatouage dans les meilleures conditions qui soient.

Vous pourrez les trouver ici:

http://www.s-n-a-t.org

Des aides pour la prise en charge du tatouage 3D hors milieu médical?

Il semblerait que des demandes de financement pour des tatouages de reconstruction non faits en milieu hospitalier (pour des cas de cancer ou de brûlures par exemple) aient pu bénéficier d’une prise en charge de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie grâce au recours à des formulaires de demande de Prestation Extra-Légale, sous condition de ressources et de justification médicale.

Sur le site ameli.fr, voilà ce qu’on peut trouver à ce sujet:

http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-personnelle/vous-avez-des-difficultes/les-aides-financieres-individuelles_cote-d-or.php

Chaque caisse ayant ses spécificités en termes de prise en charge et de formalités, il vaut mieux les contacter en amont pour avoir le bon formulaire et les documents justificatifs appropriés.

Après la première séance de tatouage de reconstruction, une facture à votre nom vous sera remise, permettant de constituer ce dossier pour la CPAM dont vous dépendez.

Il faudra y joindre le formulaire qu’elle vous aura transmis, ainsi que des éléments tels que:

  • Des photos avant et après le tatouage de reconstruction
  • Une attestation de votre oncologue/chirurgien/médecin traitant de la nécessité de cet acte pour finaliser votre reconstruction

Une demande de rendez-vous avec le médecin conseil de votre CPAM départementale peut être nécessaire pour débloquer le dossier.

Vous pouvez également produire les mêmes éléments à votre mutuelle pour demander un complément de ce remboursement.

Cet acte étant peu courant et peu connu, il faudra sans doute insister pour obtenir sa reconnaissance et sa prise en charge.

L’objectif que nous visons est d’avoir une reconnaissance pleine et entière de son intérêt manifeste dans le processus de reconstruction, pour ses avantages en termes de résultats esthétiques durables, et personnalisés mais aussi d’ordre économique si on le compare avec une reconstruction chirurgicale (associée à de nombreux coûts collatéraux en plus du risque d’échec ou de complications allant jusqu’à 40% http://www.ejso.com/article/S0748-7983(16)00045-7/pdf ).

A cet effet, les chirurgiens de l’équipe de Gustave Roussy nous aident à la conception d’un travail de recherche pour montrer les avantages de cette technique pour tous les intervenants:

  •  les patientes, plus satisfaites et de façon définitive, de cette reconstruction esthétique et personnalisée sans chirurgie,
  • les chirurgiens, qui voient le résultat esthétique de leur travail de reconstruction mis en valeur par le tatouage réaliste du mamelon et de l’aréole, et peuvent se concentrer sur d’autres types d’opérations,
  • les organismes payeurs, qui feront à termes des économies en termes de dépenses de santé si elles permettent l’accès à cette technique à davantage de patientes qui pourront sursoir au geste chirurgical et ne pas avoir besoin de reprises tous les 2 ans comme avec une dermopigmentation médicale.

Nous vous informerons des avancées de ce dossier au fur et à mesure de son avancement, et restons bien sûr à votre disposition pour toute aide ou renseignement pour la constitution de votre dossier.

 

Le point de vue d’un chirurgien plasticien sur le tatouage 3D de reconstruction avec le Dr Nicolas Leymarie (Gustave Roussy)

Selon le Dr Nicolas Leymarie, Chirurgien plasticien spécialiste de la reconstruction après un cancer du sein à Gustave Roussy, les techniques de reconstruction chirurgicale classiques du mamelon sont souvent jugées insatisfaisantes par les patientes car le résultat esthétique diffère souvent du sein controlatéral et que les techniques de dermopigmentation ont un résultat transitoire qui a tendance à s’effacer avec le temps.

Pour le Dr Leymarie, la technique du tatouage 3D de reconstruction est un complément idéal à une reconstruction chirurgicale car elle apporte un résultat esthétique, personnalisé et durable qui permet à la patiente de se réapproprier plus facilement le sein reconstruit.

Ecoutez son témoignage dans la vidéo ci-dessous:

 

Rose Magazine parle de l’arrivée du tatouage 3D made in USA en France!

Ce matin, mon projet prend une nouvelle tournure avec la publication sur le site web de Rose Magazine, consacrée à l’arrivée en France de la technique venue aux Etats-Unis pour le tatouage 3D de l’aréole et du mamelon…

Dix minutes plus tard, j’avais ma première patiente au téléphone!

On peut réellement changer de regard sur la maladie quand on fait les bonnes rencontres, et il est bon d’informer médecins et patientes de cette nouvelle alternative.

Bonne lecture!

http://www.rosemagazine.fr/magazine/societe/article/alexia-tatouage-sein-cancer

Reconstruction du sein après mastectomie: dermopigmentation médicale ou tatouage 3D?

Après l’épreuve de l’annonce, puis celle des traitements (chimiothérapie, radiothérapie et hormonothérapie), la chirurgie est une étape cruciale dans la prise en charge du cancer du sein.

Quand la mastectomie (ou ablation du sein) est inévitable, la reconstruction se fait sur des mois ou parfois des années, rendant difficile l’acceptation de ce corps qui change et qui ne ressemble plus à ce qu’il était avant la maladie…

Le travail du chirurgien est bien sûr la pierre angulaire de cette étape, et il saura au mieux indiquer à sa patiente quel geste il choisira pour reconstruire le sein après son ablation. Le type de cicatrices et la technique utilisés, ainsi que le choix de prothèses adaptées ou bien d’injections de graisse vont pouvoir donner un résultat esthétique satisfaisant au fil des mois.

Après la reconstruction du volume du sein, la reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire (ou PAM) est la dernière étape de la prise en charge si cele-ci n’a pas pu être conservée. Elle est faite avec un lambeau de peau enroulé qui restaure le volume du memelon, ou bien avec des tissus prélevés dans la région du pli de l’aîne où la peau est naturellement plus pigmentée, ou encore avec une partie du mamelon controlatéral.

Le tatouage est une alternative simple pour cette reconstruction et consiste à injecter dans le derme des pigments recréant la coloration de l’aréole et du mamelon.

La technique la plus couramment utilisée est la dermopigmentation médicale, en milieu hospitalier, et consiste à injecter des pigments stériles, avec un dermographe électrique. Ces pigments ont malheureusement de par leur composition une tendance naturelle à s’affadir avec le temps et il faut alors procéder à une reprise du geste tous les 18 mois à 2 ans.

Certains cabinets d’esthétique proposent le même genre de prestation, avec un résultat esthétique certes plus satisfaisant mais avec la même contrainte quant à la durée de vie du pigment, avec la qualification de “maquillage semi-permanent”.

 

Acte de dermopigmentation médicale avec dempographe et pigments stériles
Résultat immédiatement après dermopigmentation médicale

Le tatouage de reconstruction en 3-dimensions de l’aréole et du mamelon est une technique qui a été développée au Etats-Unis et qui utilise la technique du tatouage traditionnel (machines à tatouer et matériel à usage unique et pigments permanents), pour recréer l’illusion du relief et de la texture de l’aréole ainsi qu’un effet en trompe-l’oeil de la protrusion du mamelon.  La couleur et la forme du mamelon et de l’aréole sont déterminés avec soin et la technique de tatouage sera adaptée au type de chirurgie et aux cicatrices présentes.  Une première séance est réalisée une fois la prise en charge chirurgicale terminée, et après quelques jours de cicatrisation, la teinte définitive sera atteinte (les pigments sont très foncés les premiers jours puis s’éclaircissent en quelques semaines pour se stabiliser). Une séance de retouche trois à quatre mois plus tard permettra d’adapter la teinte ou d’augmenter les contrastes en fonction des souhaits de la patiente.  Le résultat sera alors définitif et ne nécessitera pas de reprise dans le temps.

Matériel utilisé pour le tatouage en 3-D de l’aréole et du mamelon
Résultat avant et immédiatement après un tatouage en 3 dimensions de l’aréole et du mamelon et correction de l’aréole controlatérale

Les suites et soins sont identiques avec les deux techniques: un pansement sera posé sur la partie tatouée pour la protéger le premier jour, puis à partir du lendemain, un lavage à l’eau et au savon, un séchage et l’application d’une crème cicatrisante permettront une bonne cicatrisation du tatouage.

Le choix de l’une ou de l’autre des techniques est propre à chaque patiente; la dermopigmentation médicale étant réalisée à l’hôpital, elle peut être prise en charge par l’assurance maladie. Le facteur économique est un point important mais la nécessité des retouches et l’aspect moins naturel du fait de la technique peuvent faire hésiter certaines patientes qui n’envisagent pas de se faire repigmenter tous les deux ans. Le tatouage 3D est une solution plus onéreuse mais avec un aspect plus réaliste et durable.

Les tatoueurs traditionnels ont généralement peu pratiqué cet acte de reconstruction du mamelon, et la technique n’est enseignée pour le moment qu’aux Etats-Unis. Les patientes n’ont pas forcément ni l’idée ni l’envie de pousser la porte d’un salon de tatouage traditionnel et un lieu dédié, confidentiel et professionnel est impératif pour leur assurer un résultat satisfaisant et durable… C’est à cette condition qu’elles pourront se reconstruire pleinement et retrouver féminité, confiance en elle et séduction.

Portrait

Je m’appelle Alexia Cassar. J’aurai 40 dans quelques semaines. Et je change de vie!

Après 15 ans dans la recherche sur le cancer et divers postes de l’industrie pharmaceutique aux unités de recherche en Oncologie, j’avais le sentiment de ne pas vraiment aider les patients autour de moi…

La leucémie de ma plus jeune fille, alors âgée de 10 mois,  m’a forcée à revoir mes priorités et à chercher une voie dans laquelle je pourrais à la fois conjuguer ma passion pour l’oncologie, mon envie profonde d’aider les patients et mon besoin d’être plus présente auprès de miens.
La vidéo virale de Vinnie Myers a fait le reste… Si vous ne le connaissez pas, regardez la vidéo dans l’article qui suit!
Je me suis rendue compte que le tatouage, qui pour moi avait été comme une sorte de psychothérapie accélérée dans les moments difficiles de ma vie pouvait aussi devenir une source de réconfort pour les patientes après un cancer du sein, en les aidant à retrouver leur estime de soi et la part de féminité qu’on leur a arrachée avec l’épreuve du cancer…
J’ai cherché partout pour savoir où je pourrais apprendre cette technique et ai constaté qu’elle n’était pas du tout développée en France. Les tatoueurs n’avaient eu que peu de demandes de tatouage d’aréole, et la dermopigmentation médicale était tout sauf satisfaisante sur le plan esthétique et reconstructeur du fait de sa disparition progressive et du manque d’adaptation aux peaux et aux histoires des patientes.
Je suis allée voir un tatoueur près de chez moi avec mes dessins sous le bras (je suis quasiment née avec un stylo à la main!) et lui ai parlé de mon projet… et il a été assez fou pour me proposer de venir en apprentissage chez lui!
Prête pour une journée tattoo!
J’ai alors décidé de plaquer mon boulot de responsable médicale en hématologie qui me prenait beaucoup de temps et de venir me former à cet art auprès d’une équipe de tatoueurs super accueillants! J’ai commencé mon apprentissage par de l’observation; j’ai assisté à la formation à l’hygiène et salubrité obligatoire pour tout tatoueur et tatoué ma première cobaye quelques mois après!
A l’automne je suis partie me former auprès de la seule société qui fabrique et commercialise les pigments de dermopigmentation mais j’ai compris qu’il ne fallait pas s’arrêter là… les pigments labiles ne durent pas et obligent les patientes à repasser sous les aiguilles, pour un résultat pas forcément aussi réaliste qu’on le voudrait…
J’ai contacté le grand Vinnie qui m’a répondu gentiment qu’il ne faisait pas de formation car il fallait des mois pour apprendre le tatouage 3D du mamelon. Déçue mais reconnaissante j’ai continué à fouiner!
Une amie m’a envoyé un article sur une tatoueuse Canadienne qui faisait du tatouage 3-D et par chance, elle enseignait cette technique à des tatoueurs nord Américains sur des sessions de formation courtes. Je l’ai contactée et me suis inscrite à la session de janvier dès l’ouverture du créneau; j’ai pris un billet d’avion dans la foulée et trois mois plus tard je partais pour San Antonio…
Mon premier tatouage en 3 dimensions de l’aréole et du mamelon à San Antonio (USA)
Au milieu de tatoueuses expérimentées et de professionnelles du maquillage permanent j’ai enfin pu apprendre ce qu’il me fallait pour mettre ce rêve à portée de ma main et sur place j’ai fait mon premier tatouage 3D sur une magnifique patiente six ans après sa double mastectomie…
Je  crois avoir vécu un des instants les plus émouvants de ma vie (en dehors de la naissance de mes trois filles!) et partager ce moment entre sourires et larmes avec les patientes est une source d’énergie illimitée pour moi!
Je suis à ce jour la seule tatoueuse européenne formée à cette technique de reconstruction, que je souhaite rendre accessible aux patientes françaises.
Tatouage de l’aréole et du mamelon, 6 ans après une double mastectomie prophylactique.
J’ai pu réaliser de nouveaux tatouages d’aréole depuis  avec un résultat qui dépasse de loin mes propres attentes et suis en contact avec une équipe de chirurgiens de Gustave Roussy avec qui je travaille depuis le début pour recevoir bientôt des patientes.
Tatouage d’aréole et mamelon en 3-D après mastectomie, reconstruction par prothèse et greffe de mamelon
Tatouage de reconstruction en 3-D du mamelon et de l’aréole et correction d’aréole controlatérale pour un résultat naturel en trompe-l’oeil
J’ai assisté à un congrès sur la reconstruction par prothèse en janvier 2017, pour bien comprendre ce par quoi passent les patientes et je continue à assister à des conférences scientifiques sur le traitement du cancer du sein pour garder mes connaissances en oncologie au top!
J’exerce en parallèle une activité en free-lance de  rédaction médicale de protocoles (cancer de l’ovaire) et aussi de matériel pour les labos en Oncologie… c’est le socle de la société que je monte avec une couveuse d’entreprises et qui s’appelle “The Peony Company”.
Je prévois de mettre en place un  projet de crowdfunding pour m’aider à financer la construction d’un salon dédié à 100% à la reconstruction après cancer du sein; dans mon jardin au milieu de la nature, pour un cadre qui ne soit ni un cabinet médical, ni un salon de tatouage et pas non plus un cabinet d’esthétique… je rêve de cet endroit comme un cocon douillet où les patientes auront un temps pour laisser derrière elles le vécu douloureux et entamer le nouveau chapitre de cette nouvelle vie avec une image d’elles mêmes restaurée…. et pour cela il va me falloir mobiliser la générosité!
MERCI de faire partie de cette aventure incroyable!